[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] []
[Accueil]

Retour accueil

Le Masqué       (Fabrizio CIOLI)

Le Mandarin Gris par

 Traduction de la revue « NEWS » du club technique Italien

(Autorisation accordée au club technique Français)


Je voudrais faire quelques considérations sur cette mutation actuellement la plus populaire entre les mutations du diamant mandarin en Italie comme à l’étranger. Peut être que cela est dût au contraste entre les dessins distinctifs noirs et la couleur très claire du dos et des ailes qui la rende très attractive. La mutation aurait fait son apparition en 1963, si l’on veut elle est assez vielle. Les premiers masqués étaient des sujets presque blanc, avec le trait oculaire très sombre, les joues et les flancs très clairs et avec des dessins de queue quasi brun. C’était des masqués à œil noir. Tout cela jusqu'à la moitié des années 80, jusqu'à l’apparition des sujets à œil rouge avec une couleur très contrastée et des dessins plus intenses et plus marqués, changeant totalement l’image idéale de ces diamants mandarins. La mutation réduit quasiment totalement la mélanine su la tête, nuque, dos et ailes et à 50% la phaéomélanine, avec qui la couleur de cette zone devient uniformément crémeuse avec un léger voile gris, le ventre devient complètement blanc dût à la réduction totale de la phaéomélanine, les dessins distinctifs restent noirs, ou une réduction partielle de mélanine, aussi la réduction des joues et des flancs sont moins intenses qu’un gris. C’est une mutation liée au sexe et allèle au dos pâle donc par rapport de dominance nous auront : des dos pâles, des masqués œil noir, des masqués œil rouge. Les combinaisons avec les autres mutations comme le gris et le masqué brun, combiné avec le poitrine noire sont très belle et voyantes, comme les masqués gris joues noires. Un sujet très intéressant à été exposé aux Pays Bas il y a quelques années était un gris ventre noir masqué vraiment caractéristique, considérant la problématique qui accompagne cette mutation dommage que l’ami Alexandro Cinti n’a pas put développer cette combinaison de mutation. J’élève le masqué depuis que j’ai commencé l’élevage des diamants mandarins et je dois dire que sélectionner de bons sujets qui sont jugés dans la même catégorie gris et brun n’est pas simple, il y a beaucoup à travailler pour rester compétitif voilà ! j’espère que l’article dans sa simplicité donnera envie à d’autres éleveurs d’écrire leur propre expériences sur d’autres mutations et de rejoindre avec eux les éleveurs qui considère l’élevage de cet exotique de manière superficielle et de faire une sérieuse réflexion.